Rien ne sert d'exister
Jennifer MAYEUR Paris
Contact
Publié le 11 novembre 2009
Ce délire philosophique nous emporte dans le raisonnement obsessionnel d’un homme se demandant « à quoi sert d’exister ». Sous la forme d’un One man show, à la frontière d’un colloque participatif, Yves Cusset nous emmène dans le dédale des théories sur pourquoi la vie, qu’est ce que la mort et l’amour existe-t-il ?

Avant même sa naissance, l’auteur se demandait à quoi sert d’exister, si bien qu’il refusait de naitre. Mais une fois sur terre, il est atteint d’un doute hyperbolique, d’une allergie à l’incertitude. C’est donc tout naturellement qu’il deviendra philosophe.

Sur scène, il tente de soigner ses maux en répondant, textes à l’appui, aux questions existentielles sur la mort, la vie et l’amour. Une montagne de valises au centre de la scène, cet homme en pyjama part très vite du « point de départ » le transformant naturellement en « point d’interrogation ». Il nous raconte ses doutes, sa maladie philosophique vidant les bagages de connaissances qu’il possède, jetant les ouvrages des plus grands théoriciens pour nous guider sur ses propres pensées.

Au fil de ses interrogations compulsives, il est emporté par la foule de questions qui tourbillonnent avec humour et  exaltation. Et son discours ouvert sur les incertitudes en tous genres provoque une participation spontanée du public, touché par ce texte, au point de devenir aussi élève, et pas seulement spectateur, de ce professeur passionné, passionnant.

Maladie philosophique

C’est en pyjama orange que nous reçoit ce philosophe humoriste, pour nous offrir une danse de la pensée, au croisement de Sénèque, Roland Barthes et Jacques Brel. Bien d’autres références littéraires et artistiques viennent accompagner son raisonnement ponctué de clins d’œil ingénieux. Mais qu’est ce qui prouve qu’il existe ? Exister c’est être perçu par des gens qui existent… Mais le public existe-t-il ? Ou n’est ce qu’un rêve, expliquant le pourquoi du pyjama ? Peut être suffit-il seulement d’un peu d’amour pour se sentir exister vraiment… Mais pourquoi le pourquoi ? Et pourquoi pourquoi pas ?

Une dose de spiritualité, une couche d’humour et de dérision, une pincée de finesse, de subtilités de langage (qui n’est pas sans rappeler Raymond Devos), ce philosophe dépressif et humoriste nous donne à voir un spectacle à la fois fort et léger. Les sujets abordés ne sont pourtant pas forcément faciles, en particulier la mort, mais la philosophie n’est elle pas faite pour ne pas craindre la mort ?

L’auteur, philosophe et comédien, fait vivre clairement son texte sous le regard avisé du metteur en scène Gilles Berry. Agrégé et docteur en philosophie, Yves Cusset ouvre laregement la voie de la connaissance. La mort n’est finalement rien, la tendresse violente de l’amour est démontrée parmi les méandres de la pensée sur la vie. La route nous est tracée, à nous de conduire.

Paris Du 05/11/2009 au 29/11/2009 à 19h30 du jeudi au samedi, à 16h le dimanche Théâtre de Ménilmontant 15 rue du Retrait, 75020 Paris Téléphone : 01 46 36 98 60. Site du théâtre

Tarifs : 18€, 12€

 

Rien ne sert d'exister

de Yves Cusset

Théâtre
Mise en scène : Gilles Berry
 
Avec : Yves Cusset

Compagnie Un jour j'irai

Durée : 1h Photo : © DR