Paris, le 01 juillet 2013

 

Communiqué de Presse

 

AVIGNON OFF 2013, RUE DU THÉÂTRE INNOVE POUR SES 10 ANS

1. LE « PARCOURS RUE DU THEATRE »

2. LA GÉNÉRALISATION DES « CRITWEETS »

 

LE « PARCOURS RUE DU THEATRE »

Plus de mille spectacles par jour. Chaque année, l’offre de spectacles sur le OFF gonfle et le spectateur décontenancé doit trouver des repères.

Rue du Théâtre, né à la faveur des festivals d’Avignon et qui fête ses 10 ans, propose cette année un « Parcours Rue du Théâtre » autour de 15 spectacles qui nous touchent :

 

  

Vincent Roca, vite rien ne presse

Béliers

10h35

Molly (d’après « Ulysse » de J. Joyce)

Manutention

17h30

La Famille durable et si on parlait de progrès ?

Présence Pasteur

14h00

Mangez-le si vous voulez

Alizé

12h00

Julien Cottereau, Lune air

La Luna

16h20

Paolo Nani, La lettre (1e fois en France)

La Luna

19h40

Ce Corps qui parle (Théâtre du Mouvement)

Chapeau d’ébène

15h15

Building

Balcon

14h00

La Carte du temps, trois visions du Moyen-Orient

Halles

16h30

La Ville (par le "Woody Allen russe")

Lucioles

17h25

Ici s’écrit le titre de la pièce qui nous parle d’Ante

Doms

13h30

De quoi parlez-vous ? (Tardieu)

Buffon (jours impairs)

18h30

C’est au 5ème

Buffon (jours pairs)

18h30

Vernissage (de Vaclav Havel)

Espace Alya

16h30

Le Cabaret des mots

Barrique

20h15

 

Les spectacles sélectionnés - sur leur seule base artistique - par notre rédaction disposent d’une signalétique spécifique dans chacun des théâtres où ils sont présents.

Parallèlement, un jeu consistant pour les spectateurs à publier leurs meilleures « critweets » permet de gagner chaque jour des invitations dans le OFF.

 

LE DÉPLOIEMENT DES « CRITWEETS » 

Avignon OFF 2013 va permettre le déploiement des critweets expérimentées déjà discrètement sur l’édition précédente. Chacun(e) des 15 rédacteurs et critiques présents à Avignon peut, outre les critiques classiques, s’exercer aux critweets.

A l’occasion du Festival du Mot (La Charité-sur-Loire, du 29 Mai au 02 juin), le quotidien Rue Du Théâtre, partenaire de l’édition 2013, annonçait la création du mot-valise « critweet » pour désigner ses critiques rédigées et diffusées sous forme de tweets sur ses réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn) et sur son site Internet.

 

 

L'Institut de la Qualité de l'Expression évoque l’intérêt des critweets de www.ruedutheatre.eu lors de ce festival et nous en sommes honorés.

http://blog.institut-expression.com/2013/06/critweet-140-caractères-pour-parler-juste.html

 

Pour Stephen BUNARD, fondateur et directeur de la publication de Rue Du Théâtre, « rédiger une critique en 140 mots, pour qui aime les mots, est un exercice de style. Proche de certains genres littéraires : aphorismes, épigrammes, haïku. La promesse et la prouesse d’une pensée condensée. »

 

Y aura-t-il des esprits chagrins pour dénoncer la dictature du rapide ?

« Dans une critique classique, parfois, son auteur assène des opinions tranchées, se justifie souvent en bien des sens, compense son maigre talent par la longueur, reprend par pans entiers le dossier de presse, publie dans des délais irraisonnables et n’est pas toujours lu avec attention. C’est encore plus vrai pendant Avignon. Une critweet sait déjouer ces pièges, enlevée et incitative, publiée en sortie de spectacle, elle impacte les esprits. Elle est reprise avec plus d’entrain pour son possible charme quand palissent les falots « Génial » ou « A voir absolument » traditionnels, les seuls commentaires ironiquement retenus d’un longuet assommoir. » explique le fondateur de Rue Du Théâtre, qui ne remet pas en cause la critique traditionnelle : « les critweets n’ont pas vocation à remplacer les critiques d’une longueur classique mais à répondre à de nouveaux usages et besoins pour les lecteurs comme pour les compagnies et les lieux de programmation de spectacle vivant. »

Vivre avec son temps ?

Assurément. Stephen Bunard rappelle qu’ « à New-York, on pousse le bouchon plus loin, jusqu’à proposer des invitations aux spectatweetos culturels influents sous réserve de tweeter… pendant le spectacle. Alors, à Avignon, les claviers vont crépitweeter ! »

À propos

Rue Du Théâtre est le quotidien européen du spectacle vivant depuis 2003 sur Internet. Il regroupe une quarantaine de critiques professionnels dans six pays européens. L'équipe est animée par Jean-Pierre Bourcier, rédacteur en chef France, ancien président, actuel vice-président du Syndicat national de la critique théâtre-musique-danse, Stephen Bunard, directeur de la publication, fondateur, ancien vice-président de l'Association des Journalistes Européens (AJE), Karine Prost, éditrice et secrétaire de rédaction, ancienne journaliste au Dauphiné Libéré, Michel Voiturier, rédacteur en chef Belgique.

 

 

CONTACT PRESSE :

Stephen BUNARD - rédacteur en chef international, fondateur

twitter : @ruedutheatre - facebook.com/ruedutheatre

 

 

 

retour à la page précédente