Les Soliloques du pauvre
Karine PROST Avignon
Contact
Publié le 15 juillet 2019
Rime riche et argot de rues font plus que jamais bon ménage dans ces percutants Soliloques, que Pierre-Yves Le Louarn et Sébastien Debard font vivre et vibrer. Avec force maestria.

Un plateau quasi nu. Un petit air sifflé, à peine audible. Puis le souffle de l'accordéon s'impose. Et une main. Semblant surgir des entrailles de la terre. Puis un mot, et un autre. Et tout un flot de mots, en rimes et musique, en gouaille et en vers. Des mots pour dire l'injustice du monde et son hypocrisie. Pour rendre la parole à ceux qui en sont privés depuis trop longtemps. Montrer l'humanité là on oublie trop souvent de la voir.

Et cette parole est portée avec une incroyable justesse. Par Pierre-Yves Le Louarn tout d'abord. Le comédien met tout son art, son souffle, son corps, son regard au service de la poésie de Jehan-Rictus. Il ne dit pas des poèmes, il ne joue pas un personnage, il "est". Il est ce poète des trottoirs qui tirebouchonne la langue française avec grâce et causticité. Pour nous la faire pleuvoir dans les neuronnes, les rinçant jusqu'à l'os, nous touchant jusqu'à l'âme.

Parole portée aussi par Sébastien Debard qui emplit l'espace de ses notes. Pleurées, dansées, saccadées. Des notes qui s'imbriquent dans les vers de l'auteur, les subliment, les soulignent. Les encadrent de silence ou de sons. A l'instar des lumières, sobres et précises de Franck Roncière.

On est ici entre théâtre et pas de deux. Car même si le spectacle ne relève pas de la chorégraphie, il en la grâce et l'unité. La légèreté apparente et la précision. La force et la délicatesse. Comme tendu sur un fil invisible. Un fil tendu pour eux par le metteur en scène et qui conduit les artistes sans les conditionner afin qu'ils nous donnent le meilleur d'eux-mêmes comme le meilleur du texte. L'équilibre est fragile mais il est présent tout au long du spectacle. Simple. Et brillant.

Avignon - Avignon Off Du 05/07/2019 au 24/07/2019 à 13h10 Théâtre des Carmes 6 place des Carmes Téléphone : 04 90 82 20 47.  

Les Soliloques du pauvre

de Jehan-Rictus

Théâtre
Mise en scène : Michel Bruzat
 
Avec : Pierre-Yves Le Louarn, Sébastien Debard (accordéon)

Costumes : Dolores Bruzat
Lumière : Franck Roncière.

Photo : © Franck Roncière  


Production : Théâtre de la Passerelle ; RB/D Productions
Soutiens : Région Nouvelle Aquitaine, Département de la Haute Vienne, ville de Limoges
Diffusion : RB/D Productions