Michel VOITURIER La Bouverie (Frameries)
Contact
Publié le 22 décembre 2018
Lisa est trop ordinaire pour être draguée. Elle n’intéresse pas les glandeurs de sa classe. Mais lorsque Lucas la contacte sur le net, elle croit que l’amour, enfin, va arriver. Tellement qu’elle finit par lui envoyer un cliché de ses seins. Catastrophe : le lendemain ils s’étalent sur le net. Quolibets, injures, rejets, honte !

Ce fait divers scolaire, hélas ! devenu courant, est le signe d’un phénomène sociétal qui provoque bien des ravages auprès des ados. Les filles, surtout. Celles qui se laissent bercer, berner par un baratin amoureux hypocrite de chasseurs de cœurs, de collectionneurs de conquêtes. Ce spectacle est un ardent avertissement pour une prise de conscience salutaire que les réseaux sociaux sont des moyens de communication antidotes à la solitude mais sont susceptibles de se transformer en effroyables machines à broyer ceux qui se laissent piéger par la déloyauté de manipulateurs sadiques et irresponsables.

Face au public, Lisa débarque lors d’une soirée où se sont rassemblés des anciens de son école. Elle est venue pour clamer combien sa mésaventure a été un calvaire, combien elle a souffert moralement d’avoir été malmenée dans sa réputation, dans la confiance qu’elle accordait à des sentiments qu’elle estimait profonds. Combien le regard des autres, après avoir été convié dans son intimité, est devenu méprisant, impitoyable, malveillant, ignoble.

Elle a été victime. Pire : instrument partiel de sa propre déchéance. Elle affronte maintenant son bourreau, ses juges. Ce n’est pas qu’elle veuille se venger. Elle est au-dessus de cette mesquinerie. Elle est venue dénoncer l’ignominie. Son objectif est d’amener à une prise de conscience. Et cela vaut pour tous ceux qui sont assis dans la salle.

Julie Carroll campe son personnage avec une énergie passionnée qui se déchaîne par moments tout comme elle la maîtrise à d’autres. Car si elle est encline à la vocifération, elle est aussi lucidement analytique. Sa plaidoirie devient plaidoyer ; sa confession devient partage de valeurs. Son travail de comédienne passe par de multiples registres d’interprétation. Cri et murmure se côtoient. Discours et rap se succèdent. Parole et chant alternent. Texte travaillé pour s’incarner en prestation théâtrale.

À son côté, un musicien, Vincent Cuignet, dont la présence est là pour accompagner les mots, les chanter aussi, souligner les ambiances, alléger quelquefois ce que ce monologue aurait de pesant. Ses percussions brutes ont l’efficacité qu’on accorde à ces rythmes incarnés en sons ; son xylophone apporte le mélodique qui poétise, qui invente un environnement à la façon d’un décor sonore.

Petit bémol, le fait de croire qu’il suffit à quelqu’un de disposer d’un micro pour que la musique ne couvre pas ce qui est dit est un leurre. Il arrive que des phrases soient englouties sous le bruit. Peut-être aurait-il suffi d’un travail plus resserré sur la diction pour éviter cela. Mais cela n’occulte pas l’essentiel du message. Il est difficile d’exiger d’une actrice qui se donne à fond dans l’énergie de se focaliser sans cesse sur le moindre détail. Et #Vu mérite précisément d’être vu par un maximum de spectateurs car il va au-delà du simple témoignage.

#VU
La Bouverie - Frameries - Les Fabriqués - Belgique Le 18/12/2018 à 11h30 Fabrique de Théâtre 128, rue de l'Industrie, La Bouverie - Frameries Téléphone : 065/61.34.60. Réserver   Bruxelles - Noël au Théâtre - Belgique Le 28/12/2018 à 19h30 La Montagne magique 57 rue du Marais Téléphone : 00 32 (0)2 210 15 90. Site du théâtre Réserver   Rochefort - Belgique Le 25/01/2019 à 10h Centre Culturel des Roches 5, Rue de Behogne Téléphone : 084 22 13 76 . Site du théâtre Réserver   Bruxelles - Pierre de Lune - Belgique Du 30/01/2019 au 01/02/2019 à me 10h je 10h 13h30 ve 10h 20h Théâtre Océan Nord Rue Vandeweyer 63/65, Bruxelles Téléphone : 022429689. Site du théâtre Réserver  

#VU

de Mattias De Paep

à partir de 13 ans Jeune Public
Mise en scène : Mattias De Paep, Andreas Christou
 
Avec : Julie Carroll, Vincent Cuignet

Traduction, adaptation française : Andreas Christou

Scénographie : France Everard
Musique : Vincent Cuignet
Photo : Alice Langerome
Création lumière : Mathieu Houart
Son : Maxime Lombaerts
Régie générale : Ambre Christou, Julie De Baene

Durée : 1h Photo : © Gilles Desthexe  

Production : Cie des Arts nomades

Prix: aux Rencontres Jeune Public de Huy 2018: coup de foudre de la presse, prix de la ville de Huy, prix d'interprétation pour Julie Carroll

Soutien : Child Focus (Fondation pour enfants disparus et sexuellement exploités) [Bruxelles]