Suzane VANINA Bruxelles
Contact
Publié le 13 décembre 2018
De dangereux fous rampants pour guider de drôles de machines : des robots volants ?

Pour parler d'un thème très actuel et pourtant très méconnu, un duo très complice, Emmanuel De Candido et Pierre Solot (ce dernier se révélant aussi excellent pianiste), a choisi en première partie la forme d'une "conférence gesticulée"*(1)

Dérision, amère ironie, humour deuxième degré garantis, du moins jusqu'à ce que le spectateur soit plongé, en seconde partie, dans la crise de conscience de Brandon. Non pas sa séparation d'avec une certaine Jessica - on a compris que le long titre était de ceux qui préparent à l'absurdité - mais plus fondamentalement sa rupture avec ce qui avait été son univers jusqu'ici.

Les moyens utilisés par les deux compères, amis de longue date, sont sophistiqués pour qui n'a pas plongé dès la prime enfance dans l'univers merveilleux de l'informatique, des techniques, consoles et jeux divers, des petits et grands écrans, des figurines de jeux, de l'héroic fantasy et la S.F. sous toutes ses formes... Mais en bons conférenciers pédagogues, tout devient lumineux grâce à eux. On retourne aux sources du "monde de Brandon"... et de celui de bien d'autres de ses contemporain/e/s.
 
Après cette (nécessaire) mise au point, le ton change radicalement... car ce monde, si attrayant au départ, va tourner à la catastrophe quand Brandon deviendra le soldat Bryant. L'évocation du contexte militaire qui déclenchera sa prise de conscience se fera dans la pénombre et l'ambiance deviendra dramatique quand par la voix unique (quelque peu dématérialisée grâce au micro) d'Emmanuel De Candido, Brandon Bryant évoquera son expérience de militaire de l'U.S.Army, en tant que pilote de drone durant une "cyberguerre".

Après le "choc post-traumatique", ce seront le difficile retour à "la vraie vie" (et à la conscience...), la réinsertion et l'acceptation problématique par l'entourage... Malgré les promesses d'avancement, Brandon ne pourra plus se taire et proclamera sur tous les médias*(2) que: "Rien n'est propre. Et cela ne le sera jamais".

Et la coresponsabilité, qu'en faites-vous ?

A la question (idiote):"Y a-t-il un pilote dans le drone ?", il faut bien sûr répondre non. Et pourtant... il y a bien quelqu'un, ou quelques-uns, derrière "la manoeuvre". Or cette manoeuvre cause la mort de milliers de personnes. Pas en une fois, non, il s'agit de "frappes chirurgicales". Un bistouri militaire opère sur des cibles choisies pour leur dangerosité. Et c'est ainsi que le soldat-pilote Brandon Bryant a tué un enfant, ou un chien. "Un chien", c'est ce qu'un autre soldat-pilote lui a confirmé dans le casque qui relie les deux "opérateurs". Compte de départ et décompte des "éliminations": 1628 depuis le début jusqu'à la fin de la pièce pour ce seul "terrain d'opération".

Brandon est-il un valeureux soldat qui a fini par péter les plombs et trahir sa patrie, ou bien un homme dont la conscience s'est réveillée ? Brandon existe, nous l'avons rencontré. Par la voix, les voix, d'un duo d'auteurs-comédiens. Il est venu à nous, d'abord en "costume" militaire et puis dans un nouveau, celui d'un citoyen responsable et actif, un "lanceur d'alerte", comme il désire s'appeler désormais.

Au-delà du petit cas-prétexte d'un jeune homme placé par sa copine devant le dilemme : "parle ou je te quitte", le projet élaboré durant trois ans, aboutit à un spectacle intelligent qui vient secouer les bonnes consciences, poussant à s'interroger sur le devenir de certains outils connectés, dont les drones, et notamment dans ces guerres lointaines aux invisibles "dommages collatéraux"...

Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon ?
Bruxelles - Belgique Du 04/12/2018 au 15/12/2018 à Du Ma au Sa: 20h (sauf 09 et 10/12/2018) Théâtre de la Vie 45 rue Traversière Téléphone : +32 (0)2 219 60 06. Site du théâtre

Tournée, premières dates prévues: les 21 et 22/02/2019: Festival de Liège (www.festivaldeliege.be)- Du 13/3 au 23/03/2019: Atelier 210, Bruxelles (www.atelier210.be)

Réserver  

Pourquoi Jessica a-t-elle quitté Brandon ?

de Emmanuel De Candido et Pierre Solot

Théâtre
Mise en scène : Emmanuel De Candido et Pierre Solot
 
Avec : Emmanuel De Candido, Pierre Solot

Scénographie: Marie-Christine Meunier
Création lumière: Clément Papin
Création musicale: Pierre Solot
Création sonore, dramaturgie : Milena Kipfmüller
Conseils artistiques: Zoumana Meïté, Olivier Lenel
Régie: équipe du Théâtre de la Vie

Durée : 1h25 Photo : © Nicolas Verfaille  

Création: "Compagnie MAPS", Bruxelles
Coproduction: Compagnie MAPS/Théâtre de la Vie/Atelier 210 (BE).
Soutiens: Conservatoire de Namur/L’Escaut/BRASS, Centre Culturel de Forest/Libitum - Ad Lib/Fabrique de Théâtre/Service des Arts de la Scène de la Province du Hainaut/Festival de Liège/LookIN’Out/Chaufferie Acte-1/Doms/Studios de Virecourt (FR)/asbl Duo Solot. Aussi en coproduction avec La Coop asbl
Soutiens: Fédération Wallonie-Bruxelles, Service du Théâtre/Shelter Prod/taxshelter.be/ING/tax-shelter du gouvernement fédéral belge.
Diffusion: "La Charge du Rhinocéros"

*(1) En rappel d'une autre:"La Convivialité", revoir: http://www.ruedutheatre.eu/article/3422/la-convivialite/
*(2) Pour ses témoignages, Brandon Bryant recevra en 2015 prix et encouragements, et prendra la suite en "hacktivisme" de Julian Assange et de Edward Snowden
Lire: Paul Lannoye,"Le drone, arme d'intrusion massive" in Kairos"n°19