Noël TINAZZI Paris
Contact
Publié le 23 janvier 2017
La troupe cosmopolite et bigarrée du théâtre itinérant Footsbarn se pose à Paris avec deux pièces en alternance. Des spectacles jubilatoires par des comédiens-chanteurs-musiciens à l’enthousiasme communicatif.

Quarante-cinq ans. Voici près d’un demi-siècle que cette troupe de saltimbanques a franchi la Manche pour venir régaler le vieux continent  (et les autres) de ses spectacles légers, grotesques et joyeux qui mêlent la comédie à la musique et au chant. Né dans les landes de Cornouailles, dans une grange (« barn » en anglais), ce théâtre de tréteaux qui remonte aux origines du genre en Occident, pose son chapiteau et ses roulottes sur les places des villes et des villages. Et fait constamment référence à son grand maître, Shakespeare, dans son théâtre londonien du Globe.

La troupe gérée en association s’est trouvé un point de chute dans le Centre de la France, dans l’Allier, à Hérisson, avec un atelier où se créent et se ravaudent leurs costumes faits de bouts de ficelle et se façonnent leurs masques, géants et marionnettes.  Dans ce lieu de résidence et de création soutenu par l’Etat français et les collectivités territoriales auvergnates se conçoivent les spectacles qui vont ensuite essaimer à travers la France.

Cet hiver, qui n’est pas la meilleure saison pour les saltimbanques, le collectif a trouvé un abri à la lisière de Paris, dans le cirque Romanès, entre deux portes, Dauphine et Maillot. Et chaque fin de semaine, la troupe présente deux pièces en alternance « Shakespeare Celebration », créée dans la mouvance de la célébration des quatre cents ans de la disparition du dramaturge anglais, et « Nid de coucou ».

Loin d’une hagiographie de l’écrivain, « Shakespeare Celebration » est un florilège festif et musical de ses pièces et de ses personnages qui viennent se croiser, s’alpaguer, se bastonner, roucouler ou pousser la romance. Le tout en anglais la plupart du temps traduit par l’un ou l’autre des comparses. Pendant une heure trente, les huit comédiens-chanteurs-musiciens font défiler tout ce que le théâtre de Shakespeare contient de figures ineffaçables. A commencer par Roméo et Juliette, pour lesquels le dramaturge présent sur scène, fait passer une audition. L’occasion de gags hilarants et de compétition avec l’acteur qui veut jouer Hamlet.

Dans ce cabaret burlesque et baroque qui use – et abuse parfois – du comique de répétition apparaissent des rois, Richard III le bossu, et des bouffons, Falstaff, des fées et des monstres, comme Bollo hydre à trois têtes s’essayant à composer « To be or not to be … », ou les amants tragiques Pyrame et Thisbé tournés en dérision dans « Le Songe d’une nuit d’été ».

En alternance, « Nid de coucou », est librement inspiré du roman éponyme de Ken Kesey, rendu célèbre par le film de Robert Altmann avec Jack Nicholson.  Infantilisés par une infirmière en chef qui, sous couvert de bienfaisance, exerce son pouvoir tyrannique sur eux, les patients se révoltent sous la conduite du voyou Mac Murphy. Jubilatoire.

Shakespeare celebration
Paris Du 13/01/2017 au 26/02/2017 à 20H30 Cirque Romanes 42/44 boulevard de Reims 75017 Téléphone : 01 40 09 24 20. Site du théâtre Réserver  

Shakespeare celebration

de Footsbarn d'après Shakespeare

Théâtre
Mise en scène : Footsbarn
 
Avec : André Julio Teixeira, Vincent Gracieux, Naomi Canard, Haka Resic, Dominique Prie, Tony Wadham, Frederika Hayter, Paddy Hayter

Scénographie, masques et marionnettes : Fredericka Hayter

Régie Générale : Sophie Barraud

Costumes : Hanna Sjodin

Son : Bruno Hocquard

Lumières : Jean Grison

Durée : 1h30 Photo : © Pascal Gély