Alive
Suzane VANINA Bruxelles
Contact
Publié le 28 décembre 2015
Il arrive à certains rêveurs: enfants, dessinateurs, romanciers, bref, créateurs... de souhaiter que leur confident, leur porte-parole, bref leur ami imaginaire, prenne vie, d'une manière ou d'une autre. Ce souhait peut parfois se transformer en règlement de comptes...

Il était une fois un petit Manu - qui deviendra plus tard Emmanuel Dekoninck, acteur bien connu des habitués de théâtres bruxellois et autres - qui se sentait bien seul dans son internat où une conduite quelque peu dissipée l'avait conduit. Il s'inventa donc un compagnon. En d'autres temps c'eut été un preux chevalier, un Robin des Bois... ce fut un cow-boy de la vilaine espèce: sans famille (tiens...) n'ayant d'autre désir que de ruminer des coups fumants en parcourant déserts (tiens...) et vastes plaines de l'Ouest américain. Il se nommait Black, une sombre créature, mais aussi un "poor lonesome cow-boy" auquel il pouvait s'identifier.

Si Black l'a soutenu dans son adolescence, il a occupé toutes ses pensées au point que, bien des années plus tard, Emmanuel-Manu ait voulu s'en débarrasser une bonne fois pour toutes, dans un ultime épisode de ses aventures. La "vraie vie" doit définitivement prendre le dessus.

Et pourquoi ne pas utiliser le "on disait que" de son enfance et ce qui y ressemble pour l'adulte, le comédien qu'il est devenu: le théâtre ? Avec la conviction que "le théâtre serait une expérience de vie plus vivante encore que la vie",  cet "Alive/Vivant" est prétexte à une comédie où se mélangeront allègrement vécu et fiction, naturel et conventions théâtrales.

Emmanuel Dekoninck qui répète que "tout est vrai", y croit comme jadis. Entraînant dans son projet un autre "vrai" ami, Gilles Masson, ils retrouvent une vieille complicité dans des "interscènes" où le public, le spectateur, sera pris à témoin ou invité à participer à la suite de l'histoire. Il y aura sans cesse un balancement entre interpellations et réflexions réelles et séquences de "far west" où l'imaginaire est à l'oeuvre.

Le récit est pour lui-même de peu d'importance, un canevas banal de western classique où Black/Benoît Verhaert est effectivement "plus vrai que vrai", dans son costume de cuir où rien ne manque des attributs requis, du stetson aux santiags er au colt à la ceinture... Sur base de la recherche de racines et de vengeance du héros, il contient les fantasmes et les ingrédients du genre en paroles et en actions: ambiances saloon, désert, campement d'indiens... créés avec l'aide sollicitée du public. Mais les combats ont été soigneusement travaillés et l'accompagnement musical "live" de Gilles - dont les arrangements country sont parfois inattendus - est particulièrement efficace pour maintenir ces ambiances...

 Un western "pour rire"...

Le western ou "de la réalité à la légende", ce genre cinématographique a imprimé sa magie dans les esprits imaginatifs de toute une génération. Pourtant, mises à part quelques parodies, il n'y a pas de western drôle: on tue et on se tue.

Les "Billy the Kid, Buffalo Bill, and Co"... ont été magnifiés et popularisés par le cinéma. De faits-divers sanglants, un nombre important de films a fait de véritables drames, des épopées, on pourrait dire des tragédies, satisfaisant le besoin éternel des petits (et grands) spectateurs de jouer aux héros.

Pour la petite salle de ce théâtre bruxellois, la scénographe Renata Gorka a prévu un décor tout simple: un panneau de fond ménageant des ouvertures pour la "régie intégrée" de Juan Borrego qui assure également quelques personnages. L'ensemble, réglé en commun par les trois comédiens, donne une impression (bien préparée) d'improvisation et de décontraction et met vraiment, avec humour, le public dans le coup. Il le rend surtout complice de l'histoire principale, celle du petit Manu, ce gamin imaginatif.   

Bruxelles - Belgique Du 16/12/2015 au 03/01/2016 à me-sa: 20h15 - ma: 19h - sa 26/12, di 20 et 27/12, 03/01/2016: 16h - je 31/12/2015: soirée de réveillon, 18h et 21h30 Théâtre des Martyrs 22 place des Martyrs, Bruxelles Téléphone : +32 (0)2 223 32 08. Site du théâtre Réserver   Bruxelles - REPRISE - Belgique Du 11/05/2017 au 24/05/2017 à Du Ma au Sa: 20h30 + 14/05: 15h - 16/05: 14h Riches claires 24 rue des Riches-Claires Téléphone : 02 548 25 80. Site du théâtre Réserver   Silly - Théâtre au Vert - Belgique Le 26/08/2017 à 20h Chapiteau des Baladins du Miroir Place Obert de Thieusies Thoricourt Réserver  

Alive

de Emmanuel Dekoninck

Théâtre
Mise en scène : Emmanuel Dekoninck, Gilles Masson, Benoît Verhaert
 
Avec : Emmanuel Dekoninck, Gilles Masson, Benoît Verhaert

Assistanat: Benjamin Vanslembrouck
Scénographie: Renata Gorka
Musique: Gilles Masson
Chorégraphie des combats: Emilie Guillaume
Regards: Hélène Theunissen, Philippe Blasband
Lumière, son, régie: Juan Borrego

Durée : 1h10 Photo : © Dominique Bréda  

Création: "Les Gens de bonne compagnie"asbl
Coproduction: asbl Les Gens de bonne compagnie/Théâtre du Sygne, Bruxelles (BE)
Accueil : Théâtre de la Place des Martyrs, Bruxelles
Soutien : Fédération Wallonie-Bruxelles, Service du Théâtre (BE)