Martyr
Michel VOITURIER Lille
Contact
Publié le 22 octobre 2014
Un ado bascule dans l’intégrisme religieux. Sa famille et son école en sont le théâtre. L’affrontement entre deux conceptions de l’existence progresse au fil des tensions grandissantes qui malmènent deux institutions piliers de la civilisation occidentale.

Benjamin dévore les textes sacrés. Les interprète à sa manière ou à celle de celui, invisible, qui le manipule. Leur donne tout pouvoir pour régir sa conduite. Sa mère est dépassée par les événements. Ses profs, l’abbé de la paroisse  réagissent selon leur tempérament, biaisant ou bravant. Le proviseur de son établissement louvoie pour ne s’attirer aucun ennui. Les copains se moquent ou sont prêts à suivre.

Sur cette trame, liée à l’actualité d’une poussée d’intégrisme auprès de la jeunesse,  Von Mayenburg a écrit une pièce dans laquelle s’enfilent des épisodes relativement concis. À travers eux se décodent l’évolution spirituelle d’un ado, le désarroi des adultes et des structures sociétales, les remous psychologiques hantant chacun qui se raccroche à ses certitudes plutôt que de se confronter à des doutes.

Le jeune homme en crise, son copain handicapé, sa camarade épicurienne primaire, les professeurs et leur chef d’établissement, la maman même, ne sont pas manichéens ; ils ont des facettes lumineuses et des zones d’ombre. Il ne s’agit pas de les juger mais de constater. De percevoir le mécanisme qui est leur fonctionnement et les mène forcément à l’incompréhension.

En quelque sorte, c’est une pièce argumentée. Les pour et les contre, tous les raisonnements multiplient les points de vue comme dans un débat bien mené. Et, afin de permettre au spectateur de construire objectivement sa propre perception, le metteur en scène Matthieu Roy a imposé aux interprètes un jeu vocal  basé sur la musicalité du texte et non sa signification.

Une mécanique qui mène de la satire au questionnement

En quelque sorte, c’est une pièce argumentée. Les pour et les contre, tous les raisonnements multiplient les points de vue comme dans un débat bien mené. Et, afin de permettre au spectateur de construire objectivement sa propre perception, le metteur en scène Matthieu Roy a imposé aux interprètes un jeu vocal  basé sur la musicalité du texte et non sa signification. Il en résulte une sorte de caricature qui contraint le public à se concentrer sur l’histoire et le fonctionnement des relations entre les êtres.

La scénographie se veut résolument signe derrière un dispositif somme toute assez simple. Au centre, des marches menant à un élément mobilier qui s’apparente à un autel mais sert aussi de canapé, de banc public, de bureau, de plongeoir de piscine et s’adapte par conséquent aux divers lieux de l’action. En arrière-plan, des panneaux translucides neutres sur lesquels seront projetées des figures géométriques susceptibles d’évoquer des vitraux.

La révélation des failles de notre système démocratique s’effectue par le biais des provocations de Benjamin. Comment le noyau familial est incapable d’empêcher la dérive du jeune homme. Comment l’école est impuissante à gérer les libertés fondamentales et les discours pernicieux mettant en péril la société en détournant les certitudes scientifiques, les raisonnements philosophiques. Comment concilier le difficilement conciliable d’une laïcité collective et des credos individuels.

Tourcoing Du 08/10/2014 au 12/10/2014 à me-sa 20h30 di 16h Idéal (Théâtre du Nord) 19 rue des Champs Téléphone : 03 20 17 93 30. Site du théâtre   Saint-Denis Du 06/11/2014 au 23/11/2014 à lu + je-sa 20h di 15h Théâtre Gérard Philipe 59 Boulevard Jules Guesde, 93 Saint-Denis Téléphone : 01 48 13 70 00 . Site du théâtre Réserver   Blois Du 25/11/2014 au 26/11/2014 à ma 19h30 me 20h30 La Halle aux grains 2 place Jean Jaurès - 41000 BLOIS Téléphone : 02 54 90 44 00. Site du théâtre Réserver   Vitry-sur-Seine - Théâtrales Charles Dullin Le 02/12/2014 à 20h Théâtre Jean Vilar 1 place Jean Vilar Téléphone : 01 55 53 10 60 . Site du théâtre Réserver   Châtellerault Le 04/12/2014 à 20h30 Les Trois T 21, rue chanoine de Villeneuve Téléphone : 05 49 854 654. Site du théâtre Réserver   Lunéville Du 11/12/2014 au 12/12/2014 à je 19h ve 20h30 La Méridienne 37 rue de Lorraine Téléphone : 03 83 76 48 60 . Site du théâtre Réserver   Strasbourg - Salle Koltès Du 27/01/2015 au 08/02/2015 à 20h di 8/02 16h Théâtre national de Strasbourg-TNS 1 av de La Marseillaise 67005 Strasbourg Cedex Téléphone : 03 88 24 88 24. Site du théâtre Réserver  

Martyr

de Marius von Mayenburg

Théâtre
Mise en scène : Matthieu Roy
 
Avec : Claire Aveline (mère), Clément Bertani (élève Benjamin), Philippe Canales (proviseur), Romain Chailloux (élève), Carole Dalloul (élève), François Martel (histoire, éducation physique), Rodolphe Gentilhomme (religion), Johanna Silberstein (biologie, chimie, géographie)

Traduction : Laurent Muhleisen
Scénographie : Gaspard Pinta
Maquillages, coiffures, effets spéciaux : Kuno Schlegelmilch
Costumes :  Roussel
Lumières : Manuel Desfeux
Espace sonore : Mathilde Billaud
Régie générale, lumière : Gabriel Galenne
Régie son : Laurent Savatier
Régie plateau : Jean-Charles Pin

Durée : 1h25 Photo : © Jean-Louis Fernandez  

Assistanat à la mise en scène : Marion Lévêque
Production : Cie du Veilleur
Coproduction :TAP - Théâtre Auditorium (Poitiers) / Théâtre du Nord  (Lille Tourcoing) / TGP - CDN (Saint-Denis) / L’ONDE  (Vélizy-Villacoublay) / Théâtre (Thouars) / Halle aux Grains (Blois) / Moulin du Roc (Niort) / Faïencerie Théâtre (Creil) / MA (Pays de Montbéliard).
Soutien :  DICRéAM, Région Poitou-Charentes, CNT, l’ADAMI.
Décor : Ateliers du Moulin du Roc (Niort).
Remerciements: Jean-Marc Manget Société Europe-Express
Diffusion : Juliette Medelli (Bureau FormART)

Llire : Marius von Mayenburg, Martyr, Paris, L'Arche, 2013