Michel VOITURIER Bruxelles
Contact
Publié le 27 septembre 2012
Apparemment seule sur scène, Agnès Guignard donne une vie sensible à un épisode des conquêtes de Napoléon en Égypte. Un face à face étonnant entre un grognard pris en otage et un animal fascinant.

Agnès Guignard a mis en voix et en scène une nouvelle assez peu connue de Balzac, « Une passion dans le désert ». Elle en a fait un véritable petit bijou scénique tout en nuances. Elle évite le piège de l’illustration simpliste même si elle se sert d’objets pour raconter l’histoire de ce militaire pris en otage par des Maugrabins (ainsi disait-on en 1832 pour désigner certains Arabes) et qui, s'étant évadé, se retrouve devant une panthère en plein désert.

D’abord, il y a un petit soldat de plomb polychrome posé sur une grande feuille de papier blanche qui incarne une sorte de marionnette vivante. Il y aura un fruit orange pour évoquer la soif. Il y aura un palmier pour résumer l’oasis et précisément, lorsque, c’est le cas ici, le rapport au réel est trop élémentaire, la comédienne trouve moyen de jouer avec l’objet afin de le transformer en autre support d’action, un cigare en l’occurrence.

Les trouvailles de ce genre abondent. De même que la valisette de maquillage avec son éclairage de loge indique clairement que nous sommes au théâtre, de même chaque élément amené produit un effet de relance du récit. Ainsi de cette allumette frottée dont la flamme vacillante indique le moment de l’assoupissement du héros. Ainsi cet os devenu la pensée morbide qui hante le briscard. Ainsi  cet enregistreur diffusant des musiques de percussions et des chants en guise de décor sonore. 

Car chaque fois que le risque pointe d’une baisse d’attention, une trouvaille matérielle ou gestuelle surgit qui ravive l’intérêt, aiguise l’imagination, intrigue par son côté insolite, amuse grâce à une connivence dans l’humour. Avec çà et là des actes qui, à travers leur évidence naturelle, soulignent qu’il existe une différence entre le personnage et son interprète.

Une sensualité sortie des mots
 
La voix d’Agnès Guignard est subtilement travaillée. Elle varie du débit rapide au susurrement lent. Elle ne craint pas de découper les phrases, distillant parfois une émotion sur le souffle. Elle ose des cassures brutales de ton. Ou une évocation chantée. Elle réussit à suggérer la tension née de la confrontation entre émerveillement et inquiétude. Elle parvient à restituer la sensualité qui émane de la panthère, dont on comprend vite que Balzac se sert afin de tracer un portrait charnel de la femme. Afin aussi de parler du désir.

Le spectacle est intimiste. Il irradie de délicatesse. Évite la moindre lourdeur. Et nous mène vers une fin plutôt inattendue qui reste très humaine, émouvante. Cette brève nouvelle prend dès lors quelques accents en lien avec notre actualité de par son cadre géographique et la situation initiale de l'histoire ; elle aborde avec pertinence cet aspect universel que constituent les relations homme-femme.

Passion dans le désert
Tournai - Lieu : Bibliothèque communale - Belgique Le 21/09/2012 à 18h Maison de la Culture Esplanade George Grard, boulevard des Frères Rimbaut, 7500 Tournai Téléphone : +32 (0)69 25 30 80. Site du théâtre Réserver   Lessines - Passions et autres fugues - Belgique Le 06/04/2014 à 14h Théâtre des Moulins - Hôpital de N-D à la Rose Centre culturel René Magritte 21rue des 4 Fils Aymon Salle de l'Hôpital N-D à la Rose place Alix du Rosoit Téléphone : 068 250 600. Site du théâtre Réserver  

Passion dans le désert

de Honoré de Balzac

Théâtre de chambre Théâtre
Mise en scène : Agnès Guignard
 
Avec : Agnès Guignard

Projet, adaptation : Agnès Guignard

Collaboration artistique : Laetitia Pitz

Collaboration scénique : Christine Flasschoen

Durée : 40' Photo : © Isabelle Spriet  

Production : Cie Roland furieux (Metz) (http://compagnierolandfurieux.fr/spip.php?article98)

Lire : Balzac, Une passion dans le désert ( http://www.bmlisieux.com/archives/passion.htm )

Comparer : Cie Noir et Blanc, Une passion dans le désert (http://maisondebalzac.paris.fr/fr/une-passion-dans-le-desert-de-balzac )