Michel VOITURIER Bruxelles
Contact
Publié le 21 avril 2011
Une adulte déçue. Une enfance compliquée. Un passé qui s’affronte au présent, entre rêves avortés et réalité décevante. Une femme, baptisée Hêtre par Olivier, son père menuisier.

Dès leur entrée dans la salle, les gens savent que la lumière jouera un rôle capital durant cette représentation. Les projecteurs sculptent l’espace de l’âge tendre constitué par un bric à brac évoquant l’atelier de menuiserie paternel dans lequel évolue le personnage enfant et l’espace du présent qu’arpente le personnage adulte. Les plages lumineuses captent des aires en s’y focalisant en faisceau croisés ; les éclairages rasant donnent des ombres particulières et soulignent la pénombre environnante.

Dès l’entrée dans la salle, le public sait, suivant des yeux la déambulation silencieuse d'une femme, que la présence physique des comédiennes sera essentielle pour habiter un univers, pour transmettre les tensions qui s’expriment entre une enfance secouée et une existence désappointante de grande personne, entre les rébellions de la jeunesse et les servitudes de l’âge adulte. 

Dès les premières paroles prononcées, le spectateur sait que la langue sera dense, claire et drue. Que les mots seront justes et sonneront directement aux oreilles.  Qu’ils seront à la fois réalistes et poétiques. Qu’ils serviront au mieux des évolutions intérieures, des tiraillements, des conflits de générations.

Deux monologues défilent, s’entrecroisent, divergent, dialoguent parfois comme par hasard avant de repartir en parallèle. Une unique personne s’incarne en deux interprètes ; l’une pour l’enfance, l’autre pour l’adulte. La première pétulante, nerveuse, enthousiaste, spontanée, rêveuse ; la seconde fatiguée par le travail et la famille, prisonnière des apparences à sauvegarder, nostalgique des espoirs écornés.

Se confronter à son enfance

Consoler sa jeunesse perdue

Petite, Hêtre, orpheline d'une mère francophone, vit auprès d'un père qui égrène ses jurons en flamand. Elle s’imagine une carrière de chanteuse internationale. Elle joue cela en prenant un marteau imaginé micro. En guise de transition spatiotemporelle, elle le passe à Hêtre, grande, devenue libraire de gare, mariée, mère de famille.

Le fantasme s’est terni. Il a été dévoré par les leçons et l’exemple du papa : il faut travailler sans cesse, il ne faut surtout pas dépendre des services sociaux et qu’il ne faut assurément jamais revenir en arrière. Mais se retrouver face à face avec « son enfance en chair et en os » met à jour les blessures de jeunesse quand les aînés ne prennent pas les cadets au sérieux, quand la faillite du menuisier rend la vie précaire et quand son suicide bascule dans le tragique.

Cela accentue les déconvenues de l’existence banale d’un présent saturé par un travail peu épanouissant, par un conjoint inapte à rendre l’autre heureuse. Cela se concrétise par des peurs irrationnelles, des phobies et une culpabilisation douloureuses.

Efficace et sobre, la mise en scène de l’auteure est servie par deux excellentes comédiennes, Muriel Legrand (la Femme) et Charlotte Villalonga (l’Enfant). La retenue de la première, la vivacité de la seconde expriment avec justesse et une force maîtrisée les sentiments qui animent Hêtre. Au-delà d’un portrait psychologique, cette œuvre trace celui d’une société, d’une traque d’identité à travers des espaces d’ombres et de lumières jaillies ça et là comme ces éclats de soleil qui, passant par les lucarnes d’un grenier, parsèment l’espace de rais lumineux dans lesquels virevolte la poussière du passé.

Hêtre
Tournai - Belgique Du 29/03/2011 au 31/03/2011 à 20h30 Maison de la Culture Esplanade George Grard, boulevard des Frères Rimbaut, Téléphone : +32 (0)69 25 30 80. Site du théâtre Réserver   Péruwelz - Belgique Le 16/02/2012 à 20h Arrêt 59 (Foyer culturel) 59 rue des Français Téléphone : +32 (0)69 45 42 48. Site du théâtre Réserver   Leuze-en-Hainaut - Belgique Du 29/02/2012 au 28/02/2012 à 20h Centre culturel 31 rue d'Ath (Centre culturel) 1 avenue de la Résistance (Salle de l'Hôtel de Ville) Téléphone : 00 32 (0)69 66 24 67 . Site du théâtre Réserver   Charleroi - Belgique Du 31/01/2012 au 03/02/2012 à 20h Eden 1 boulevard Bertrand Téléphone : 071 31 12 12. Site du théâtre Réserver   Louvain-la-Neuve - Belgique Du 31/01/2013 au 08/02/2013 à 20h30 Atelier Théâtre Jean Vilar (Blocry) Réserver  

Hêtre

de Céline Delbecq

Théâtre
Mise en scène : Céline Delbecq
 
Avec : Muriel Legrand, Charlotte Villalonga

Assistanat à la mise en scène : Marion Hutereau

Création lumière : Laurence Adam

Création sonore : Aldo Platteau

Coproduction: La Compagnie de la Bête Noire, la Maison de la Culture de Tournai, le Théâtre Du Méridien

Durée : 1h00 Photo : © Alessia Contu

Texte: Céline Delbecq, "Hêtre ou juste un clou dans la tête", Carnières, Lansman, 2010 (Prix André Praga 2010)

Précédent spectacle de Céline Delbecq ("Le Hibou") voir : http://www.ruedutheatre.eu/article/158/le-hibou/