L'illusion exquise
Anne CLAUSSE Paris
Contact
Publié le 26 novembre 2011
L'Illusion Exquise se joue avec malice du théâtre contemporain et interroge les mécanismes de l’inspiration artistique. Une farce loufoque et décalée qui nous plonge dans un monde mi-réel mi-imaginaire, où personnages et acteurs s’apprivoisent, se questionnent et se confondent.

Tout commence de façon inattendue. La pièce que nous allons voir n’en n’est pas une à proprement parler, mais la première esquisse des répétions d’un spectacle en cours d’écriture. Sur scène, une jeune auteur(e) défend son texte « Dilemme» et dirige les deux comédiens qui vont l’incarner. Le thème est intemporel : un mélodrame amoureux sur fond de dialogues outrancièrement elliptiques et de pas de danse contemporaine, volontairement détournés et ridiculisés. La caricature s’esquisse.

Le travail de l’auteur, des acteurs, de la mise en scène et de la chorégraphie sont vus sous un prisme drolatique à mesure que la performance passe du très sérieux au sérieusement cocasse.

Le propos de la pièce et la moquerie sous-jacente d’un certain type de théâtre contemporain se dessinent clairement. Pour se mêler aux réjouissances, plusieurs êtres hauts en couleur, sortis tout droits du théâtre dit «classique» - Commedia dell'Arte, théâtre Shakespearien, clown…- font une entrée en fanfare. L’intrusion de ces protagonistes bien identifiables, va permettre de libérer les deux acteurs et l’auteur de leurs idées préconçues et du carcan de leur habitus pour les faire basculer, enfin, dans une interprétation fantasque et spontanée. C’est le pouvoir de l’imaginaire qui l’emporte.

Cette farce enlevée et sans temps morts est menée par sept acteurs multi-facettes qui vibrionnent et nous entrainent dans un conte rafraîchissant et léger, dans lequel on sent poindre des questions sur la création actuelle et le rôle du théâtre et de son public.

Pour nous, spectateurs, la passivité n’est pas de mise. Pris à partie, nous sommes sur la brêche tout au long du déroulement de la pièce. Réel et imaginaire s’entremêlent, personnages et acteurs aussi, l’illusion est assurément exquise.

Paris Du 02/11/2010 au 12/12/2010 à Les mardis, mercredis, vendredis à 20h30, les jeudis et samedis à 19h30, les dimanches à 15h30 Théâtre 13 103 Boulevard Auguste-Blanqui, 75013 Paris Téléphone : 01 45 88 62 22. Site du théâtre

De 6 à 22€

Réserver  

L'illusion exquise

de Luca Franceschi

Mise en scène : Luca Franceschi
 
Avec : May Laporte, Nathalie Robert, Laurence Vigné, Fabio Ezechiele Sforzini, Luca Franceschi, Angelo Crotti et Serge Ayala.

Chorégraphies: Françoise Campagne
Chansons originales: Bernard Ariu
Masques et décor:s Stefano Perocco di Meduna
Costumes: Sûan Czepczynski et Rosalba Magini
Création lumières: Antoine Fouqueau

Durée : 1h30 Photo : © Vanina Sicurani